Le soleil naît derrière le Louvre par Malet

Le héros central des romans de Léo Malet est Nestor Burma, détective de choc qui se proclame lui-même « l’homme qui met le mystère knock-out ». C’est un personnage assez inhabituel dans le roman policier français. Non conformiste, individualiste forcené dans un monde qui se « robotise », c’est un enquêteur privé, en général démuni de « phynance », et qui part le matin — ou le soir — à la recherche de sa subsistance quotidienne, à travers la jungle de la grande ville. Sa spécialité est la découverte de cadavres, plus ou moins parvenus à maturation. Il en trouverait dans une blague à tabac. Il collectionne aussi les coups de matraque sur la tête, ce qui semble lui stimuler l’intellect. Sensible au charme féminin, on a dit de lui que « bohème, cynique, jovial, canaille et sentimental à la fois, c’était un dur au coeur tendre, employant une langue savoureuse pour raconter ses tribulations ».

C’est de la fenêtre d’une chambre de palace que, par deux fois, Nestor Burma verra le soleil naître derrière le Louvre, avec tout ce qu’une naissance suppose de cris, tant d’amour que de douleur. Il ne s’imaginait pourtant pas être conduit là, alors qu’il sillonnait le carreau des Halles, à la recherche d’un mari volage. Mais, entre-temps, il n’avait pas fait que retrouver l’infidèle. Il y avait eu aussi un cadavre… Et ce cadavre, « du diable entendu », appelait des cadavres encore.

L’action de ce roman se passe en 1954, époque où le « Ventre de Paris.» existait encore.

Source : Kindle Ausgabe

Janvier 1954, dans le ventre de Paris, rue de Rivoli. Cette nuit-là, Nestor Burma est sur les traces de l’un de ses vieux clients : un certain Lheureux, de Limoges, venu à Paris pour une bonne java dans les quartiers chauds, comme il le fait très régulièrement – ce que sa femme, Émilie, n’apprécie bien sûr que très modérément. Mais ce qui s’annonce comme une enquête de routine va bientôt s’avérer plus préoccupant : il y a du cadavre dans l’air…

http://www.evene.fr/livres/livre/leo-malet-jacques-tardi-et-emmanuel-moynot-le-soleil-nait-derrie-24557.php

755897

Ein einfacher Auftrag und leichtverdientes Geld für Nestor Burma, Leiter der Detektiv-Agentur Fiat Lux: Louis Lheureux aus Limoges macht sich gern ein paar schöne Tage in Paris. Seine Frau bittet Burma, ihren Mann zu finden und wieder nach Hause zurückzuschicken. Mittlerweile passiert dies nun schon zum dritten Mal. Burma hat sich schon ein wenig mit Lheureux angefreundet und den Auftrag bisher immer korrekt ausgeführt. Doch dieses Mal hat Lheureux den Detektiv mit einer offenen Rechnung nach dem gemeinsamen Essen sitzen gelassen.

Als Burma danach durch die Markthallen schlendert, trifft er zufällig seinen Freund Florimond Faroux, Kommissar bei der Kriminalpolizei und daneben eine Leiche, frisch ermordet. Zunächst glaubte er schon, in dem Toten Lheureux zu erkennen, doch handelte es sich um Etienne Larpent, der offenbar in einen Bilderraub verwickelt war. Faroux setzt Burma auf Larpents Geliebte an. Und es dauert nicht lange, bis weitere Leichen auf der Bildfläche erscheinen.

Paperback, 182 pages
Published June 2002 by Rowohlt (first published 1954)
Original Title Le soleil naît derrière le Louvre
ISBN 3499125927 (ISBN13: 9783499125928)
Edition Language German
Hans-Joachim Hartstein (Translator)

Series Nestor Burma

fr.wikipedia

Léo Malet – fr.wikipedia

Nestor Burma -fr.wikipedia

Le roman se déroule dans le 1er arrondissement de Paris.

À la télévision

En bande dessinée

 

Please rate this