Die drei Evangelisten

Kehlweiler und die Evangelisten

  • Ludwig (Louis) Kehlweiler: Sohn einer Französin und eines deutschen Wehrmachtsoffiziers, ehemaliger Mitarbeiter des Innenministeriums, der über ein ausgedehntes Netzwerk von Informanten und ein ausführliches kriminalistisches Archiv verfügt, und ständig die Kröte Bufo mit sich führt; dessen Gehilfen sind:
  • Mathias Delamarre, genannt Heiliger Matthäus: Prähistoriker, wohnt im ersten Obergeschoss
  • Marc Vandoosler, genannt Heiliger Markus: führt tagsüber den Haushalt, arbeitet nachts als Mediävist, wohnt im zweiten Obergeschoss
  • Lucien Devernois, genannt Heiliger Lukas: Historiker mit Spezialgebiet Erster Weltkrieg (wie der Bruder der Autorin), wohnt im dritten Obergeschoss
    • Diese drei Personen, die Evangelisten, bewohnen die Baracke, ein vierstöckiges Haus, zusammen mit …
  • Armand Vandoosler, genannt Vandoosler der Ältere, einem ehemaligen Polizisten und Onkel von Marc, der im vierten Obergeschoss wohnt
  • Das Erdgeschoss dient als Refektorium der vier Bewohner, die sich mit einem Klopfen unter die Decke desselben mit Hilfe eines Besenstiels rufen. 1× für Mathias, 2× für Marc, 3× für Lucien, 4× für den alten Vandoosler, 7× für alle. (s. Fred Vargas Die schöne Diva von Saint-Jaques)

Série Les Évangélistes

Les Évangélistes apparaissent également dans plusieurs romans liés au commissaire Adamsberg.

Personnages principaux

  • Marc Vandoosler, dit « Saint Marc » : il est médiéviste. De taille moyenne, extrêmement mince, avec un corps et un visage anguleux, des mains maigres et longues, il a des cheveux noirs et raides. Élégant, il porte quatre grosses bagues en argent d’origines africaine et carolingienne. Il est habillé en noir et porte une ceinture en argent un peu clinquante. Il est orgueilleux, gracile, défaitiste, pessimiste, un peu austère, « dans la merde » depuis deux ans, divorcé, au chômage. Il donne une impression de grande intelligence. Il appréciait beaucoup Sophia, la cantatrice disparue. À la fin du roman, on peut penser qu’il est amoureux de la nièce de cette dernière. Son rôle est important. Presque toute l’histoire est racontée de son point de vue. Il est intelligent et sensible ; dans son temps libre il écrit des textes sur le Moyen Âge.
  • Mathias Delamarre, dit « Saint Matthieu » : archétype du chasseur-cueilleur, il est historien spécialiste de la préhistoire. Il a des cheveux blonds incoiffables, des yeux bleus, de grandes mains. Il porte des sandales en cuir, aime se promener nu. Il est intelligent, silencieux, n’a ni travail, ni femme. Il désire Juliette, et cela le trouble beaucoup.
  • Lucien Devernois, dit « Saint Luc » : il est historien de la Grande Guerre et contemporanéiste. Les joues blêmes, la mèche de cheveux bruns retombant sans cesse sur les yeux, il a toujours la cravate serrée, la veste grise et les chaussures de cuir éculées mais anglaises. Il est très bavard. Il est inspiré du frère de Fred Vargas, l’historien Stéphane Audoin-Rouzeau.
  • Armand Vandoosler : il est le parrain et l’oncle de Marc. À 68 ans, se tenant droit et haut, il surveille et observe beaucoup, aime dire son avis, est intelligent, brillant, d’une beauté dégradée, des lignes franches, un nez busqué. Les lèvres irrégulières, l’œil triangulaire, le regard séduisant. Il a fait partie de la Brigade des stupéfiants mais a été renvoyé parce qu’il a aidé un criminel à s’échapper.

Please rate this